Faire l’arbre généalogique familial avec son enfant

  • Post author:
  • Post category:Outils

A l’attention de mes petits-enfants, petits neveux et petites-nièces, j’ai créé un kit se composant d’un arbre généalogique plastifié, ainsi que de  planches vierges d’étiquettes et de photos à remplir. Les étiquettes sont amovibles et trouvent leur place sur les numéros correspondant à l’ancêtre concerné (pair pour le père, impair pour la mère). Les photos sont facultatives mais elles peuvent être positionnées tout autour de l’arbre.

L’intérêt de faire un arbre généalogique avec son enfant est multiple.

Pour les petits, il est en effet un peu compliqué de se situer dans la famille entre la maman de papa, la sœur du papa de maman, la belle-sœur de la femme du frère, le compagnon de la sœur du papa de maman, sans parler du cousin germain de la nièce de la fille de papi et de l’arrière-arrière-petite fille de la grand-mère de mamie !

L’idée d’un arbre généalogique « spécial enfant » est de l’amener à interroger les parents et grands-parents sur leurs propres parents et grands-parents, et plus encore : sur les souvenirs qu’ils ont de leur enfance !

De manière générale, le fait de participer à la construction de  l’arbre généalogique familial permet à l’enfant de comprendre que ses parents ont aussi été des enfants, et qu’ils ont aussi des parents, qui eux-mêmes ont été enfants, etc. Cela l’aide à consolider ses repères temporels, ainsi qu’à trouver sa place dans la famille.

De plus, cela fournit une belle occasion de partage intergénérationnel, comme de (re)découvrir avec son enfant les albums de photos, du temps où on était soi-même un petit enfant ou encore d’amener les grands-parents à raconter des anecdotes du passé !

L’arbre généalogique ainsi complété  pourra rester à disposition de l’enfant comme un jeu  ou venir décorer les murs de sa chambre.  Ce qui est certain, c’est que cet arbre lui appartient autant que lui-même appartient à cet arbre…