Pour commander, pensez aux librairies indépendantes près de chez vous et si vous n’en connaissez pas, la Place des libraires ou les Librairies indépendantes ou encore Chez mon libraire (pour l’Auvergne Rhône-Apes) peuvent vous y aider !

Secret de famille / Irène FRAIN

Le secret de famille par Frain

Certes, l’ouvrage n’est pas de première jeunesse (édition 1989). Et certes, on a affaire à un récit historique couvrant 3 générations… c’est donc un gros pavé de presque 600 pages… Pour autant, Irène Frain n’a pas son pareil pour livrer par bribes les éléments constitutifs de l’intrigue. Elle a aussi le don du récit. Elle explique qu’elle s’est attelée à cette histoire après avoir retrouvé un carton de photos caché dans le faux-plafond d’une cuisine. Ces photos racontaient l’histoire d’une famille unie par le sang, mais désunie par les héritages et les propriétés foncières. Et surtout, il s’y cachait un secret. Irène Frain a mené des recherches et elle a reconstitué cette histoire à travers une fiction. A lire absolument si on s’intéresse à cette thématique !

Orpheline très tôt, Marthe devient à force de ténacité et d’intelligence la femme la plus puissante de ce pays de Loire faussement paisible. Un mariage la fait entrer dans la bourgeoisie. La guerre de 1914 lui donne les clefs du pouvoir familial. Rien ne lui résiste jusqu’au jour où Lambert, son fils, se dresse contre elle…
Bien des années plus tard, son petit-fils, célèbre violoniste, va reconstituer peu à peu la vie de Marthe, et autour d’elle les drames, les haines, les vengeances – tous les secrets de famille que l’on croyait à jamais enfouis.
Un bouleversant roman-enquête par l’auteur du Nabab.
Prix R.T.L. Grand Public.

Frain, I. (1989). Secret de famille (Romans contemporains) (French Edition) (0 éd.). LATTES.

Small world / Martin SUTER

Conrad Lang, la soixantaine, est soudain atteint par la maladie d’Alzheimer. Ses pertes de mémoire vont paradoxalement devenir le moteur d’une enquête sur le trouble passé familial. Enfant illégitime d’une servante et compagnon d’un fils de milliardaire dont il partagea l’existence, Conrad a toujours désiré être intégré à sa riche famille d’adoption. Mais lorsque enfin il y parvient, c’est pour révéler de bien sombres secrets… Peinture de la grande bourgeoisie suisse et du petit peuple, la double réussite de ce roman consiste à décrire en même temps la perte de la mémoire et les efforts pour la reconstituer. Small World est tout à la fois un roman social, l’étude d’un cas médical, un roman policier à suspense, et un formidable récit sur le sens de la vie.

Martin Sutter joue avec les différentes mémoires qui aide tout individu à se construire : sa propre mémoire imbriquée dans celles, multiples, de sa famille, qui s’inscrit elle-même dans la mémoire sociale mais aussi temporelle (l’époque dans laquelle nous vivons).

Suter, M. (1998). Small World. Christian Bourgois.

Le cercle des femmes / Sophie BROCAS

6 voix et 4 générations de femmes se succèdent pour res(t)ituer la mémoire familiale, avec tous les secrets dont elle est faite, et pour réparer ce qui est encore réparable… Au moment du décès de son arrière-grand-mère Alice, la jeune Lia découvre par inadvertance un secret de famille jalousement gardé pendant 60 ans. Elle va alors interroger la fille et la petite-fille d’Alice (qui sont donc sa grand-mère et sa mère), puis Marie, son amie de toujours, et enfin Pierre, le mari d’Alice qu’on croyait disparu. Chaque témoignage recueilli permet à la jeune Lia de se réconcilier avec l’histoire familiale, de s’autoriser à tomber amoureuse et de se préparer à sa vie de femme et de future mère. Il est notamment question dans ce livre de loyautés familiales et de répétitions intergénérationnelles (psychogénéalogie), mais aussi de relations amoureuses, de trahisons et d’engagement…

Brocas, S. (2014). Le Cercle des femmes. Julliard – Critiques sur Babelio